D comme Dentelle

De ma boîte Chantal Thomass récemment reçue ...
Je vous livre les secrets de Féminité de la créatrice relatés dans un livret de A à Z .
From my ChantalThomass box recently received ...
I give you the Femininity secrets of creative recounted in a booklet AZ.

La dentelle voile et dévoile à la fois.
Cette coquine n’en montre ni trop, ni trop peu. juste ce qu’il faut. Blanche, ou (plus chic) ivoire, elle évoque l’innocence de la jeune épousée, ce qui en enflamme plus d’un  ! À porter de préférence sur peau hâlée. Noire (sur peau pâle, cette fois ), elle fait de la plus nature, la plus tendre des femmes, l'incarnation du mystère. Rappelez—vous la grande Marlène (Dietrich, of course  ! ) hantant le couloir du Shanghaï Express dans son déshabillé à manches dentelle ourlé de plumes... D’accord, tout le monde n’est pas Marlène. Mais ça mérite d’être tenté.
Lace veil and reveals both.
This slut does show neither too much nor too few. just right. White or (chic) ​​ivory, it evokes the innocence of the bride, which ignites in more than one ! Wear preferably on tanned skin. Black (on pale skin, this time ), it is the most natural, the most tender women, the incarnation of the mystery. Remember the great Marlene (Dietrich, of course!) haunting the corridor of Shanghai Express in her negligee sleeved lace fringed feathers ... Okay, everybody is not Marlene. But it deserves to be tried.



Clichés que tout cela ? C’est justement ce qui est drôle, avec la dentelle ! Elle vous offre une infinitéde jeux raffinés et vous personnalise une tenue en un clin d’œil — mutin, naturellement. Elle donne son maximum là où on l’attend le moins. Là où son exquise féminité resplendit au contact du masculin :  bustier sous veste de smoking, blouse sous Perfecto, les deux sur jean... Là où elle entre en fraude dans une tenue pour tous les jours : bretelle qui dépasse d‘un bon vieux gros pull col bateau, collant qui égaye un peu trop le tailleur réglementaire. Là où elle montre son formidable sens du contraste  : gilet noir sur chemise blanche, bustier (ou pour les plus hardies, soutien-gorge) sous veste stricte, robe (noire,on y revient immanquablement) sur doublure chair ou rose pâle...
Clichés all this? This is precisely what is funny, with lace! It offers an infinity re fi games you born and customizes held in a blink of an eye - mischievous, naturally. She gives her up where we expect it moins. Where its exquisite femininity shines in contact with the male: bustier under tuxedo jacket, a blouse under Perfecto, both on jeans ... Where it between  fraud in an outfit for all day: ramp that exceeds a old boat neck sweater, tights that brightens a bit the tailor regulatory,. Where she shows her  great sense of contrast: vest  black and white shirt, bustier (Or for the more daring, bra) under strict jacket dress (black,invariably they come back) on or pale pink flesh lining ...

Adeptes du détail décalé, vous avez trouvé là une alliée sûre l Car la dentelle, à l’abondance, préfère la petite touche qui change tout : mitaines, mantille, sac, éventail, col (Ah ! le petit col blanc sur la petite robe noire ou bleu marine, façon petite fille sage — irrésistible l), chaussures, et pour les grands soirs, le « loup ». Mais où trouver ces accessoires merveilleux ? Chinez ! La mode connaît parfois des vagues d’austérité qui chassent la dentelle des devantures. Ça n'est jamais qu’une éclipse passagère. Son alliance avec les élégantes date tout de même du xvx‘ siècle. Les élégants l’ont abandonnée en chemin,  tant pis pour eux ! La mode a toujours su tirer le meilleur parti de ses inépuisables pouvoirs de séduction. Ne craignez pas les anachronismes : on découvre dans les dessins anciens une étonnante modernité. De toute façon, la modernité, vous en faites votre affaire — n’est—ce pas ?
Fans of offbeat detail, you have found an ally secure the Car  lace, abundance, prefers the small button that changes everything: mittens, mantilla, bag, range, col (Ah, the little white collar small  black or navy blue dress, a little way daughter wise - the irresistible), footwear, and for the great evenings, the "wolf" . But where to find these accessories wonderful? Chinez! The fashion sometimes experiences austerity waves hunting lace storefronts.It is never an eclipse passagere. Its alliance with the elegant time anyway xvx the century. Elegant have abandoned the way - too bad  for them ! Fashion has always able to take advantage of its inexhaustible powers of seduction. Do not fear the anachronisms: is found in ancient drawings surprisingly modern. Any way, modernity, you make
your business - is not it?






En retour de tous ses bienfaits, la dentelle n’exige que peu de vous... Que vous mettiez en valeur, sur fond de peau ou sur fond d’étoffe, ces dessins si raffinés, créés et reproduits avec tant d’amour et de talent, qui ont fait sa gloire. Que vous preniez grand soin de vos trouvailles, car le savoir-faire se perd. Et que vous lui épargniez les fautes de goût.
Quoi, par exemple ? Le trop. Tropd’opulence, trop de brillance, tropd’ostentation... Trop de ce quimasque ce qu’on veut voir : Vous !
In return for all its benefits, the Lace requires little from you ...  You put value on bottom  skin or background of cloth, these so refined designs, created and reproduced with so much love and talent which made him famous. Whether you take good care of your findings - for expertise is lost. And you
both saved her errors of taste. What, for example? Too. Too opulence, too much shine, too
ostentation ... Too what mask what we want to see: You !
Rouge Baiser !

20 commentaires:

  1. Chère Miss Eva, je suis sous le charme de cette belle série de photos. Chaque détail sublime votre féminité. La photo du laçage de votre corset est sublime. Un peu de dentelle habille magnifiquement les jolies courbes.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon cher oui je suis adepte des corsets et autres serres-taille...à suivre
      Clin d'oeil

      Supprimer
  2. Ma Chère,
    Très bel article qui évoque cette magnifique matière. Que cela soit Chantal Thomas ou Marlène ils ont su il est vrai l'utiliser toujours à bon escient coquin. Cliché oui certainement ce sont ces petits clichés qui font la mode et qui rendent les dress-codes attirants. Que oui c'est agréable de se montrer avec une robe avec un dos en dentelles, ou une bretelle par ci par là pour faire chavirer les yeux si gourmands de nos partenaires. La dentelle c'est le détail élégant, le petit plus, le coin coquin. Voilà j'ai fini j'enlève mon loup :)
    bises ma chère amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire très complet
      Tu enlèves le loup ?? ; ) hihi
      Bises bises

      Supprimer
  3. Quelle magnifique série de photos !! Très bel article et Vous êtes absolument sublime... Continuez de me faire rêver, please ;)

    RépondreSupprimer
  4. Art scènique et nouvelles dentelles. Une guerre en dentelles, la seule où je suis engagé volontaire!

    Une seule critique: c'est parfait!

    Vous prendrez bien quelques bises?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trois s'il vous plaît....
      C'est la coutume en Provence !! ÷)

      Supprimer
  5. Patrick Caritan6 août 2016 à 01:29

    J’ai dessiné l’alphabet sur un coin de table
    Pour essayer d’illustrer sagement ta beauté
    Mais ces lettres d’un sourire affable
    M’ont convaincu que tu étais une fée

    E comme Eternelle sur l’autel d’Aphrodite
    V comme Vouivre qui m’ensorcelle
    A comme Amitié sur ma peau inscrite
    EVA la vie lentement vêtue de dentelles

    Quelle admirable journée ma plume dans l’encrier
    Pour dessiner pinceau fuyant et m’écrier
    Que tes contours sont cet arc en ciel divin
    Qui jaillit de la source de mes pauvres fusains

    Tes bas tes corsets tes parfums et toi
    Sont le costume éclatant qui illuminent de joie
    Le marbre de la Vénus posée devant moi
    Où j’ai gravé le doux prénom d’EVA

    RépondreSupprimer
  6. ciao Miss Eva,
    Très bel article...Très belle photos...Très Belle Miss Eva!
    baci siciliani

    RépondreSupprimer
  7. Une magnifique ode à la dentelle dont vous nous faites cadeau avec ces mots si doux et si délicats.
    Vous nous bercez dans un océan de volupté avec ces lignes si évocatrices des délices des sens et vos photographies nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs.

    L'apothéose est atteinte avec l'évocation de Shangaï Lily ... mais là, c'est plutôt Shangaï Eva à laquelle l'imaginaire fait place ...

    Vous êtes émouvante Madame Eva ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis heureuse d'avoir pu partager cette divine lecture et ravie que mes illustrations vous plaisent !!
      Emue de votre émotion !!

      Supprimer
  8. Au-delà du côté instructif, ou comment joindre l'utile à l'agréable, je retiendrai, en conclusion, si vous me le permettez, que Chantal Thomass a l'art et la manière de charmer celles qui la porte comme celle et ceux qui regardent.
    Abondance de dentelles ne nuit jamais...
    Bises,
    François.

    RépondreSupprimer
  9. Sublime... Cet article tant sur le fond que la forme....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ravie que cela vous plaise de ces deux points de vue !!!

      Supprimer